Formation SSCT : à quoi sert-elle ?

L’esclavage a déjà été aboli depuis plusieurs années. Peu importe l’activité effectuée, le code du travail veille au bon fonctionnement de la société. De ce fait, toute maltraitance, tout abus, tout risque, et tout accident doivent être repérés et remédiés. C’est dans cette optique qu’intervient la formation en Santé, Sécurité et Condition de Travail.

Les généralités sur la formation en SSCT

La formation SSCT est régie par l’article L2315-18 du Code de travail. Elle peut s’organiser collectivement ou séparément. La durée de cette formation est de 3 jours pour les entreprises de 300 salariées. En revanche, 5 jours sont requis pour plus de 300 employés. C’est un stage dirigé par des organismes de formation agréé SSCT. Ces derniers sont recommandés par les personnes jouissant de cette opportunité 30 jours avant la date prévue. Seuls les élus du Comité Sociale et Economique ou CSE ainsi que les membres de la commission SSCT peuvent bénéficier de ce cours. Les frais pédagogiques et les frais de déplacement sont financés en totalité par l’employeur. Une attestation est remise à la fin de la formation SSCT pour tous les participants.

Les objectifs et les paramètres de la formation SSCT

Il est à noter que chaque formation est caractéristique de la branche de l’entreprise. Par conséquent, elle diffère pour chaque firme. Les activités spécifiques doivent être considérées. Les stagiaires sont des représentants du personnel. Les évolutions technologiques sont obligatoirement prises en compte. L’objectif premier du stage est d’améliorer la santé, sécurité et conditions de travail de chaque employé sans exception. Il contribue également à évaluer les risques professionnels. Les élus du CSE sont formés aussi pour aider les salariés pour la lutte contre les harcèlements moraux et sexuels, contre les agissements sexistes, contre le racisme, etc.

Les programmes assurés par la formation SSCT

Pour ce faire, la formation doit permettre aux élus de comprendre les missions et les responsabilités du CSE et de la commission SSCT. Ils doivent savoir repérer et mesurer les risques au travail. Ensuite, ils apprendront à améliorer les conditions de travail. Le stage donnera des méthodes et procédés pour concrétiser les projets de préventions des risques. Collaborer avec les acteurs de la santé fait partie de leur obligations de santé. Les stagiaires sont confrontés à une mise en situation concrète pour affiner leur formation. De cette manière, ils sauront comment analyser une situation et construire un plan d’action.

Les pistes pour développer le bien-être des salariés au travail
Quelles sont les 4 missions principales du CHSCT ?